Avignon Esthétique

Les techniques employées

Déroulement de la séance d'ultrasons anti-relâchement

Après interrogatoire, le médecin se met d'accord avec son patient ou sa patiente sur la zone à traiter. Puis il y applique un gel échographique pour que les ultrasons pénètrent bien dans la peau. Avec une pièce à main, il va tracer un certain nombre de lignes bien définies.

L'appareil envoie des impacts à différentes profondeurs de la peau : 4,5mm, 3 mm, 1,5 mm. Chaque impact crée un point de rétractation de la peau qui se trouve ainsi stimulée en profondeur et en surface.

1,5mm : Epiderme3mm : Derme profond4,5mm : Effet liftant (SMAS)

Cette séance est indolore, on ne sent que des picotements et elle dure entre 45 minutes et 60 minutes lorsqu'il s'agit de reprendre l'ovale d'un visage, un peu moins s'il s'agit seulement de remonter les sourcils. Aucun bleu, aucun œdème ne sont à craindre à l'issue de la séance. La peau peut être juste un peu rosée pendant une heure ou deux, mais visiblement plus tendue et plus ferme.

En principe, une séance suffit à remodeler l'ovale d'un visage mais en cas de relâchement cutané important, il est possible de faire une seconde séance 6 semaines après la première. Cependant, si le relâchement est trop important, un lifting chirurgical peut être nécessaire.

Quelles sont les meilleures indications ?

Nous recommandons cette technique en cas de :

  • Relâchement cutané de l’ensemble du visage, surtout l’ovale et pour atténuer un double menton et des bajoues
  • Relâchement cutané du cou et du décolleté
  • Paupières tombantes, sourcils affaissés
  • Poches malaires (œdèmes localisés sur les pommettes).

Ce soin peut être effectué aussi bien sur les femmes que sur les hommes, sur tous types et phototypes de peau. Il peut être réalisé en toutes saisons, l’exposition solaire n’est pas gênante ni avant ni après le soin.

Le rajeunissement du visage par les Ultrasons focalisé de haute intensité est une technique médicale, maintenant au point qui ne peut être pratiquée que par des médecins spécialisés.

Pour quels résultats ?

Les résultats, déjà visibles à la sortie de la séance s’améliorent avec le temps car les cellules graisseuses sont définitivement détruites après plusieurs semaines et les fibroblastes stimulés ne réagissent qu’après 60 à 90 jours. L’effet liftant s’accentue donc de semaine en semaine. Il devient optimum au bout de trois mois et dure entre un et deux ans selon l'état initial de la peau et l'âge de la personne. Il peut alors être nécessaire d'effectuer une deuxième ou troisième séance.
Il est conseillé de faire un entretien (tous les 18 mois environ) pour ne pas perdre l'avantage de la séance.

Les contre-­indications des ultrasons focalisés

Ce traitement est contre­-indiqué en cas de lésions cutanées, de maladie inflammatoire chronique et en cas de grossesse.

L’avis de l’AFME

Les HIFU permettent de rehausser les traits sans avoir recours à du volume. Sans éviction sociale, sans corps étranger injecté, sans effraction cutanée, c’est une technique peu risquée.

Pour avoir un résultat plus satisfaisant, 2 séances sont nécessaires. Il est plus difficile d’obtenir des résultats si la peau est très relâchée avec une ptose très marquée des tissus.

Etude "Annals of DERMATOLOGY" du 27 décembre 2015

"En conclusion, nous avons effectué un lifting facial avec Ulthera chez 20 patients âgés de plus de 30 ans et avons observé une amélioration clinique et la satisfaction des patients après le traitement. Nous considérons que HIFU est une option sûre, efficace et non invasive pour le lifting du visage et l’amélioration des rides. Des études supplémentaires portant sur davantage de patients et menées dans plusieurs établissements sont nécessaires. En outre, il est nécessaire de mener des études sur les facteurs liés aux patients associés à différents résultats, les intervalles de traitement appropriés, le nombre de injections utilisées, les réglages de l'équipement et la nécessité d'un traitement combiné avec d'autres traitements, tels que la toxine botulique. Des approches histologiques et moléculaires sont également nécessaires pour élucider les mécanismes sous-jacents aux modifications du collagène du derme dans la couche SMAS dues aux zones de microcoagulation."

Le lien sur l'étude complète : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4695420/


Comparaison avant/après

Déroulement d'une séance de cryolipolyse

Une séance de cryolipolyse se déroule selon un processus précis.
Il est auparavant (15 jours avant) clairement décrit au patient, qui remplit un formulaire de consentement éclairé.
Le matériel utilisé est certifié CE Médical.





Prise de mesures

En début de séance, le médecin note les mesures du tour de taille et du pli cutané. Elles pourront servir de point de comparaison en fin de traitement.

Avant le traitement
2 mois après


Repérage des zones à traiter

Le médecin repère les zones à traiter et place des lingettes pour protéger la peau du froid.




Mise en place des cloches

Les cloches sont appliquées sur les lingettes. La peau est aspirée par dépression, et le froid attaque les cellules graisseuses (par effet Peltier).

La température est suivie régulièrement tout au long de la séance, de -3°C à -7°C.
La séance dure une heure.


Fin de séance

Le médecin examine la peau qui présente une rougeur normale. La peau est insensibilisée pendant quelques instants, puis tout revient à la normale, selon un temps dépendant du patient.




DÉTOXICATION HÉPATIQUE

Une détoxication hépatique est également prescrite, par compléments alimentaires à prendre tous les jours pendant 6 semaines pour aider le foie dans sa fonction d'élimination.

Injections de produits de comblement résorbables


Avec de l’Acide Hyaluronique (AH), plus ou moins fluide selon le lieu d'injection, couplé à un antioxydant (le mannitol) :

L’AH est l’un des composants essentiels de la structure de la peau. Nous en avons aussi dans les yeux et dans nos articulations.
Avec le temps et en fonction de chaque individu, sa quantité dans le derme diminue, la peau perd de son volume et les rides apparaissent. L’AH est un produit merveilleux pour vous aider.
Pour les femmes autour de 50 ans, le ralentissement hormonal accélère le processus de vieillissement. Il est important d’entretenir sa beauté naturelle, et ce, pour une efficacité et une durabilité idéales, dès 40 ans.
La médecine esthétique n’est plus l’apanage des femmes. L’homme, de plus en plus, a des attentes dans ce domaine pour un traitement rapide et efficace (pommettes, mâchoire, nez, menton).

L’acide hyaluronique est un élément essentiel de la substance fondamentale de la peau. Il attire l’eau comme une éponge et contribue ainsi à l’hydratation cutanée.

Il est utilisé comme implant de comblement parfaitement toléré et résorbable, dans le traitement des rides du visage et du cou depuis plus de 15 ans. En principe, aucun test n’est nécessaire car ce n’est pas une substance allergisante. Aujourd’hui, les bons produits sont très purs et les allergies sont rarissimes.

Les différents laboratoires proposent maintenant de nombreux produits, à des concentrations et des viscosités variables. Ils s’adaptent aussi bien le remodelage des volumes du visage que le lissage des rides fines ou encore la revitalisation cutanée et selon les différents types de peau rencontrés.

Méthodes d'injection

L’injection se fait à l’aide d’une aiguille très fine permettant l’effacement immédiat des rides, sillons et dépressions, sans sur-correction. Le médecin doit savoir varier la profondeur d’implantation du produit pour obtenir l’effet désiré (lissage d’une ride superficielle, remplissage d’un creux ou d’un sillon). L’expérience du praticien fait toute la différence dans les résultats.

Une séance complémentaire peut être nécessaire au bout de 3 à 6 semaines, surtout s’il s’agit de la première fois que l’on traite la zone.

Entretien des résultats

Il est bon de renouveler l’injection de comblement tous les six à neuf mois, parfois moins dans les premières séances. De préférence, on n’attend pas que les rides ou les sillons réapparaissent complètement. Les produits utilisés pour les volumes (pommettes, remodelage, sillons profonds…) tiennent volontiers 12 à 18 mois.




Avantages

L’effet est immédiat. Il y a peu ou pas de suites gênantes. Si le médecin est délicat, les bleus sont rares.
L’acide hyaluronique n’est pas allergisant donc il n’y a pas à tester le produit avant la séance d’injections.

Comparaison avant/après

Avant/Après

Inconvénients, complications

De petites rougeurs et gonflements au niveau des rides traitées peuvent se voir (selon les peaux) et persister de quelques heures à quelques jours après l’injection. L’acide hyaluronique se résorbe plus ou moins vite et nécessite des séances régulières mais, en général, l’effet tient de mieux en mieux au fil des séances.

Les effets secondaires sont très rares avec les bons acides hyaluroniques à disposition des médecins aujourd’hui. On a pu voir exceptionnellement : des démangeaisons pendant quelques semaines, des granulomes (induration, gonflement et rougeur locale). Ces effets sont réversibles et il est possible de dissoudre l’acide hyaluronique injecté en injectant un produit spécifique.


Prix des injections antirides à l’acide hyaluronique

Le prix d’une seringue injectée varie de 250 à 350 € suivant la difficulté du traitement, le type de produit et le temps passé. Quand plusieurs seringues sont nécessaires, le prix est généralement dégressif.


Quelles localisations ?

  • Le visage : rides frontales, rides du lion, de la patte d'oie (coins des yeux), vallée des larmes, sillons naso-géniens, volume et coins des lèvres, plis du dédain, rides péribuccales et jugales
  • Volumétrie des massifs de la face (pommettes, tempes)
  • Le décolleté
  • Le dos des mains